Historique

Le Chemin des Outaouais est un parcours de marche de 240 kilomètres divisé en 12 étapes d'une moyenne de 20 kilomètres par jour

Tous les ans, du 25 mai au 18 juin inclusivement, un groupe de six pèlerins part le matin à 8 h de la cathédrale Notre-Dame d’Ottawa en direction de l’Oratoire Saint-Joseph à Montréal, en passant par le sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes à Rigaud. Le parcours comprend trois traversées de la rivière des Outaouais en bateau, soit de Cumberland à Masson, de Fassett à Lefaivre et de Hudson à Oka.

Le maître d’œuvre du Chemin des Outaouais est Rodolphe Latreille, de Gatineau. En juin 2004, de retour de Compostelle, il entreprend de tracer un parcours de marche entre l’Outaouais et Montréal. Dès l’automne de la même année, quelques bénévoles l’appuient et un comité de direction est mis sur pied.

La première édition du chemin a eu lieu en 2005 avec 20 pèlerins marcheurs et le nouveau parcours est lancé officiellement sous le vocable de « Chemin des Sanctuaires : Outaouais-Montréal ». Le 5 janvier 2009, un conseil d’administration est élu en conformité avec l’enregistrement récent à la Régie des entreprises du Québec, sous le vocable de « Chemin des Outaouais ». Depuis 2005, environ 800 personnes ont parcouru le chemin actuel.

Le Chemin des Outaouais s’ajoute au premier pèlerinage québécois à pied, le « Chemin des Sanctuaires », qui est officiellement inauguré en juin 2000. Il relie Montréal à Sainte-Anne-de-Beaupré, sur 375 kilomètres en 18 jours. Tout comme ce dernier, le Chemin des Outaouais est inspiré du célèbre Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne.

 

historiquehistorique